Newsletter  
 
 

[1D] Pendant le confinement la vie continue…

 

Comme vous  le savez , le calendrier est entièrement bouleversé, ce qui va avoir un impact sur les mesures de carte scolaire, et le mouvement. Notre ministre autoritaire avait déjà acté la destruction du dialogue social, en limitant l’action syndicale dans les instances à un rôle à posteriori. Il ne reste encore que les CTSD et les CHS CT pour porter la voix des collègues en direct, ainsi que les audiences, mais les promesses des DASEN, faites lors de ces entretiens  n’engagent que ceux qui y croient…

Les CTSD nous permettrons néanmoins de faire entendre nos revendications  : maintien des PDMQC, recrutement de personnels RASED pour des équipes complètes, carte des remplaçants mieux répartie sur le territoire, diminution des postes à profil, effectifs allégés pour tous, et pas au détriment d’un autre niveau, baisse des seuils d’ouverture etc. N’hésitez pas à remplir notre enquête, pour un suivi personnalisé.

Notre enquête à renseigner

 

Mouvement 1D Charente

L’application MVT1D relative à la mobilité départementale des professeurs des écoles et instituteurs est ouverte du 10 au 17 mai 2020 à minuit.

 

Le document à télécharger ci-dessous précise les opérations relatives à la mobilité des personnels enseignants du 1er degré pour la rentrée 2020.

Une cellule d’aide et de conseils personnalisés est mise à la disposition des agents dès la conception de leur projet de mutation et jusqu’à la communication du résultat d’affectation. Elle est joignable par courriel (MOUVEMENT1D16@ac-poitiers.fr) ou par téléphone au 05.17.84.01.55 ou 05.17.84.01.56 ou 05.17.84.01.57 de 9 heures à 17 heures.

 

En amont de la saisie des vœux, les enseignant(e)s qui envisagent de demander une direction d’école doivent suivre la démarche de candidature ou d’information, selon l’école, indiquée en pages 2 à 4 de la note de service départementale.

Ordre / contrordre

Les directeurs et directrices sont aux premières loges pour recevoir les messages destinés aux chefs d’établissements,  les demandes toujours plus contraignantes et parfois complètement décalées de notre hiérarchie. S’il parait évident que la solidarité doit se mettre en place avec les personnels soignants, on peut toutefois s’interroger sur le manque de coordination éducation nationale/ élus locaux…

Par exemple, à l’annonce des fermetures d’école, les personnels territoriaux ont été retirés des écoles, puis remis en place au compte goutte suivant les besoins . Certaines communautés de communes ont pris les devants et ont mobilisé des centres de loisirs pour accueillir les enfants à la journée de 7h30 à 18h00 et sur la pause méridienne, soulageant ainsi les collègues qui peuvent se consacrer à la continuité pédagogique. D’autres regroupent les enfants dans des écoles mais comme il n’y a plus d’ATSEM, n’appliquent pas les consignes sanitaires de nettoyage fréquents des locaux, et ne fournissant pas de masques ni de gel hydroalcoolique au personnel Education Nationale car … ce ne sont pas leur personnels ! Cela montre qu’en effet notre ministre nous envoie en première ligne sans nous fournir les moyens sanitaires de nous protéger ou de protéger les enfants. Imaginez quand on accueille à la fois des enfants dont les parents sont soignants en hôpital en réanimation et d’autres enfants dont les parents travaillent en EHPAD, les vecteurs se croisent et la propagation morbide continue.

Le Sgen-CFDT vous encourage à faire remonter vos problèmes en nous contactant, car les exposer permet de trouver des solutions. Quand les conditions sanitaires d’accueil ne sont pas réunies, il faut engager le dialogue avec les élus, et si la situation n’est pas sanitairement acceptable, le droit de retrait doit être exercé. Nous ne sommes pas de la chair à canon ! La grève du zèle est possible, nul n’est tenu à l’impossible ou à la perfection. Le DASEN 79 vient d’ailleurs de nous motiver en nous envoyant la procédure à suivre quand les collègues commencent à être malades… nous passons à un nouveau paradigme.

En pièce jointe la lettre intersyndicale adressée au ministre : CORONAVIRUS_lettreIS_au_ministre

 

 
 

Sgen-CFDT Poitou-Charentes | 21/23 rue Arsène Orillard | 86000 Poitiers

Voir ce message dans votre navigateur

Retrouvez toutes nos lettres électroniques

   

 
 
 

Dispense CNIL : Dispense n°7 - Délibération n°2006-138 du 9 mai 2006 décidant de la dispense de déclaration des traitements constitués à des fins d'information ou de communication externe. (J.O. n°128 du 3 juin 2006)