Billet d’humeur

Personne n'est "prêt" à faire face sereinement à une rentrée si peu "normale"... Alors, renforçons les collectifs.

Face à la communication à outrance du gouvernement, nous affirmons au Sgen-CFDT Poitou-Charentes que : NON, la rentrée n’a rien de « normal » ! Non, nous ne pourrons pas « rattraper tout le retard pris »… et de quoi parle-t-on d’ailleurs ? Des programmes non terminés ? Des dossiers que n’ont pas encore pu traiter les administratifs ? Des stages écourtés et / ou reportés ?

Alors que le ministre se gargarise du futur « Grenelle des professeurs » qui serait pour lui notamment l’occasion de « moderniser » le métier et la « gestion des ressources humaines », nous constatons localement des dysfonctionnements importants dus à la fin du paritarisme. L’opacité de la gestion du mouvement puis des recours à l’échelle académique ne peut que nous inquiéter.  À cela s’ajoutent des situations inacceptables dues au manque de certains personnels dans notre académie, l’absence de médecin de prévention étant la plus emblématique en cette période de crise sanitaire.

La mise en œuvre de la rentrée avec les protocoles, parfois contradictoires et arrivant au compte-goutte, la poursuite des réformes… tout cela peut être source de difficultés, d’autant plus importantes lorsque le collectif de travail n’est pas soudé. C’est pourquoi nous vous invitons à vous retrouver et discuter dans vos établissements et lieux de travail afin de porter vos besoins. Nos militant·es peuvent vous accompagner dans cette démarche et vous aider, si besoin, à organiser une HMIS (Heure mensuelle d’Information Syndicale) ; pour cela contactez-nous à l’adresse suivante :

poitou-charentes@sgen.cfdt.fr