Le jeudi 7 mai 2020, le DASEN des Deux Sèvres, M Arnaud Leclerc, DASEN des Deux Sèvres, a reçu le Sgen-CFDT pour une audience à distance.

Le SGEN-CFDT réaffirme en cette rentrée des vacances de printemps qu’il est d’abord nécessaire d’avoir le temps de préparer un retour progressif des élèves en classe, de penser les objectifs d’apprentissage et de socialisation indispensables à la construction de la scolarité dans les mois à venir.

A l’heure de leur mise en place chaotique et stressante, quelques rappels sur les positions du Sgen-CFDT, quelques informations juridiques et des pistes d’action à creuser en équipe pour exiger l’annulation de la première salve d’épreuves et l’abandon définitif des E3C.

L’équipe du Sgen-CFDT Poitou-Charentes propose une pause à ses adhérent·es afin de faire un point d’étape et construire des revendications.

Samedi dernier nous étions 800 dans les rue de Niort contre la Loi Blanquer et les réformes du lycée.

Samedi 6 avril aux côtés des parents de la FCPE, soyons encore plus nombreux.

Monsieur le Ministre, pour améliorer l’École vous n’avez pas notre confiance !
Le ministère de l’Éducation nationale poursuit sa politique éducative rétrograde et libérale sans prendre en compte ni l’expertise professionnelle des acteurs de terrain, ni les avis de leurs organisations syndicales…

Avec l’annonce par Jean-Michel Blanquer de l’abandon de la fusion des académies à l’échelle des régions, on pourrait croire que le débat est clos. Il n’en est rien : le projet de réforme territoriale ne se limitait pas aux fusions d’académies. Le travail syndical doit donc continuer.

La réussite des lycéen·nes et les conditions de travail des personnels nécessitent que le ministère décale sa réforme, avec le nouveau bac en 2022, et qu’il ouvre des négociations à tous les niveaux avec les représentant·es des personnels.